Un classique de la cuisine française qui figure dans le top 10 des plats préférés des français. Que dire de ce plat qui a régalé des générations, embaumé des centaines de cuisines...Je l'ai un peu revisité, en ajoutant des zestes d'orange et je termine la cuisson au four dans une terrine en terre ; pour le servir, je l'accompagne d'une simple purée de pomme de terre ou de pâtes fraîches maison.

 

837 (2)


Ingrédients pour 6 à 8 personnes :


1,500 de boeuf dans la macreuse, le paleron ou collier ou gîte, 100 g de lardons fumés, 2 oignons, 2 carottes, 2 gousses d'ail, 1 bouteille de bon vin de Bourgogne rouge*, 1 bouquet garni (persil, thym, laurier, un peu de poireau), sel, poivre et un zeste d'orange, 250 g de champignons de paris, 50 g de beurre, 5 cl d'huile, 30 g de farine.

Pour une cuisson au four : 200 g de farine, un peu d'eau


Coupez la viande en morceaux, épluchez les carottes et coupez les en rondelles, épluchez et émincez les oignons, nettoyez les champignons de Paris, épluchez et écrasez les gousses d'ail.

Dans une cocotte, faites chauffer le beurre et l'huile, faites revenir les lardons, réservez-les, faites revenir les morceaux de viande, puis ajouter les oignons émincés, les carottes, laissez colorer, saupoudrez de 30 g farine, remuez pour bien mélanger et laisser légèrement colorer. Ajoutez le vin, l'ail écrasé, le bouquet garni,  et le zeste d'orange, salez et poivrez.

Mettez la viande et les aromates dans une cocotte en terre, fermez hermétiquement le couvercle en préparant une pâte avec les 200 g de farine et de l'eau, faites un boudin que vous collez entre le couvercle et le rebord de la cocotte, laissez cuire  2 à 3 heures.

A la fin du temps de cuisson, ouvrez la cocotte (attention c'est chaud), retirez les aromates, faites revenir les champignons dans un peu de beurre, et ajoutez les au boeuf bourguignon.

L'idéal est de préparer le boeuf bourguignon la veille, et le réchauffer avant le repas, la viande va s'imprégner des arômes du vin et des épices.


Servez avec des pommes de terre à l'anglaise, ou en purée, des coquillettes au beurre


Accompagnez d'un vin de Bourgogne rouge, pourquoi pas le même que pour la cuisson.

*Côte de Beaune, Côte  de Nuits, Mercurey, Savigny les Beaune, Fixin, vous avez le choix.